Marine marchande - Quelques nouvelles au quotidien
Françoise Massard
Navires cités dans cette page ( cliquez sur leurs noms ) : - Aleksey Kosygin - Algol - Alianca Neuquen - Alioth - Amsterdam - A Nepita - APL Lima - APL Ambassador - APL Esplanade - APL Lion City - APL Merlion - APL Sentosa - Arcadia - Arian - As Filippa - As Fortuna - As Franziska - Atlantic Silver - Atlantic West - Bimini Superfast - Bodil Knutsen - Bolette - Borealis - Cap Finistere - CMA CGM Effingham - CMA CGM Enfield - CMA CGM Erving - CMA CGM Kingston - CMA CGM Ventania - Contship Gin - Contship Ice - Cosco Development - Cosco Excellence - Cosco Faith - Cosco Fortune - Cosco Glory - Cosco Harmony - Cosco Hope - Cosco Pride - Costa Favolosa - Cruise Olbia - Dieppe Seaways - Edison - Ef Eldra - Ef Elena - Erving - Eurodam - Hanjin America - Hanjin Asia - Hanjin Europe - Hanjin Green Earth - Hilke - HMM Algeciras - HMM Copenhagen - HMM Dublin - HMM Gdansk - HMM Hamburg - HMM Helsinki - HMM Le Havre - Hobart - Ida Pfeiffer - Jamila - Jan - Jean Nicoli - Judith Schulte - Juliana - Koningsdam - Le Bellot - Le Bougainville - Le Champlain - Le Dumont d'Urville - Le Jacques Cartier - Le Laperouse - Le Surville - Maasdam - Macuba - Maersk Edinburgh - Maersk Edirne - Maersk Edison - Maersk Edmonton - Maersk Effingham - Maersk Eindhoven - Maersk Elba - Maersk Emden - Maersk Emerald - Maersk Enfield - Maersk Ensenada - Maersk Enshi - Maersk Erving - Maersk Esmeraldas - Maersk Essen - Maersk Essex - Maersk Eureka - Maersk Evora - Magari - Max Winner - Mell Seringat - Mizar - Moliere - MSC Ajaccio - MSC Algeciras - MSC Altair - MSC Antalya - MSC Arbatax - MSC Azov - MSC Benedetta - MSC Branka - MSC Capella - MSC Clea - MSC Cristina - MSC Elisa - MSC Emma - MSC Margrit - MSC Maxine - MSC Natasha - MSC Perle - MSC Regulus - MSC Renee - MSC Ruby - MSC Sasha - MSC Silvia - MSC Topaz - MSC Vega - Nieuw Amsterdam - Nieuw Statendam - Niu Polynesia - Noordam - Oosterdam - Pacific Aria - Pacific Eden - Paul Russ - Pocahontas - Polynesia - Range - Rickmers Korea - Rickmers Malaysia - Rotterdam - Ryndam - Saturn - Seafrance Moliere - Shanti - Statendam - Stena Superfast X - Superfast VI - Superfast X - Tammo - Tilly Russ - Vasco da Gama - VB Acheron - VB Camargue - VB Crau - VB Esterel - VB Surprise - Veendam - Vladimir Tikhonov - Volendam - Westerdam - Windsor Knutsen - Zaandam - Zuiderdam -
Page précédente
 Rien de systématique dans cette rubrique, seulement quelques informations au gré de mes lectures ou des photos du jour...
Page suivante  

Navires vus à La Rochelle
(27.07 - 01.08.2020)

Photos Samuel Daguenet


Navires vus à Brest
(durant tout le mois de juillet 2020)

Photos Gilbert Auffret


Quelques escales intéressantes au Havre (13-15.07.2020) — Photos Gérard Né
Escale inaugurale au Havre du porte-conteneurs géant HMM COPENHAGEN. Quille posée le 11.10.2019, ce PC de près de 400 m de long pour 61 m de large, pouvant embarquer près de 24 000 evp, fut lancé le 18.01.2020 et livré par le chantier coréen DSME (Daewoo  Shipbuilding & Marine Engineering) le 22.05.2020 à son armateur, lui aussi sud-coréen, HMM (Hyundai Merchant Marine). Il est aussitôt entré en service, faisant de courtes escales à Yantian (Chine) et Singapour, puis a emprunté le canal de Suez pour la première fois. Premières escales européennes à Rotterdam (Pays-Bas), puis Southampton (Grande-Bretagne), avant d'arriver en rade du Havre le 11.07.2020 à 09h30. Il y mouilla jusqu'au 14.07 à 05h00, passant les digues 45 min plus tard. Il accosta vers 06h45 au quai du Havre du Terminal de France (Port 2000). Il quitte le GPMH le 15.07 au matin au moment même où le PC britannique ERVING arrive au port (passant les digues à 06h45), en provenance d'Anvers (Belgique). Nous connaissons déjà ce PC pour l'avoir vu ici même le 13.09.2016, mais il s'appelait alors MAERSK ERVING. Il appareillera ce même 15.07 au soir à destination de Tanger-Med (Maroc).
On ne se rend pas compte de la différence de taille, les deux PCs naviguant sur deux plans assez éloignés l'un de l'autre, et pourtant elle est énorme. L'entrant ERVING n'embarque "que" 13 092 evp (19 rangées de conteneurs sur la largeur du navire), tandis que le sortant HMM COPENHAGEN peut embarquer 23 964 evp (24 rangées de conteneurs). Et pourtant, ce dernier à une motorisation plus faible (60 380 kW, contre 72 240 kW pour le ERVING) et bien sûr une vitesse de service moins élevée (18,5 nd au lieu de 24,7 nd), car les armements ont, depuis ces dernières années, la volonté de diminuer le coût des soutes à la tonne transportée. On notera d'ailleurs que le HMM COPENHAGEN est pré-équipé pour utiliser le GNL comme combustible.
ERVING (London) - IMO 9463023 - Indicatif d'appel 2EDZ5 - MMSI 235084298 - Porte-conteneurs - 366,00x48,20x29,85 m - TE 15,50 m - JB 142 052 - JN 70 032 - PL 141 377 t - P 72 240 kW (mot. 2T-12cyl MAN-B&W-HHI 12K98MC-C / hélice à pas fixe) - V 24,7 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 800 kW) - Générat. aux. 2 x 3 800 kW / 2 x 2 800 kW - Cap. 13 092 evp (dont 800 reefers) / 19 rangées de conteneurs - Equipé de scrubber - Constr. 03.2011 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr./Gérant Zodiac Maritime (Londres, Grande-Bretagne) - Opérat. CMA CGM (Marseille, France) - Pav. GBR - Ex MAERSK ERVING (12.2014-06.2017) - Ex CMA CGM ERVING (07.2012-12.2014) - Ex MAERSK ERVING (03.2011-07.2012). Sisterships : COSCO DEVELOPMENT (IMO 9472139 / 08.2011) - COSCO EXCELLENCE (IMO 9472189 / 03.2012) - COSCO FAITH (IMO 9472141 / 03.2012) - COSCO FORTUNE (IMO 9472127 / 04.2012) - COSCO GLORY (IMO 9466245 / 06.2011) - COSCO HARMONY (IMO 9472177 / 08.2011) - COSCO HOPE (IMO 9472165 / 04.2012) - COSCO PRIDE (IMO 9472153 / 06.2011) - EDISON (IMO 9463011 / 01.2011 / Ex MAERSK EDISON 01.2011-06.2017) - MAERSK EDINBURGH (IMO 9456757 / 07.2010) - MAERSK EDIRNE (IMO 9502867 / 04.2012 / Ex HANJIN ASIA 04.2012-03.2017) - MAERSK EDMONTON (IMO 9458030 / 02.2011) - MAERSK EINDHOVEN (IMO 9456771 / 03.2011) - MAERSK ELBA (IMO 9458078 / 03.2011) - MAERSK EMDEN (IMO 9456769 / 07.2010) - MAERSK EMERALD (IMO 9502910 / 08.2012) - MAERSK ENSENADA (IMO 9502958 / 03.2013) - MAERSK ENSHI (IMO 9502946 / 09.2012 / Ex HANJIN AMERICA 09.2012-02.2017) - MAERSK ESMERALDAS (IMO 9502972 / 05.2013) - MAERSK ESSEN (IMO 9456783 / 08.2010) - MAERSK ESSEX (IMO 9458092 / 07.2011) - MAERSK EUREKA (IMO 9501239 / 03.2012) - MAERSK EVORA (IMO 9458080 / 06.2011) - MSC ALTAIR (IMO 9465277 / 03.2012) - MSC BENEDETTA (IMO 9465253 / 11.2011) - MSC CAPELLA (IMO 9465289 / 03.2012) - MSC CRISTINA (IMO 9465241 / 12.2011) - MSC ELISA (IMO 9463059 / 06.2011 / Ex MAERSK EFFINGHAM 10.2014-05.05.2018 / Ex CMA CGM EFFINGHAM 08.2012-10.2014 / Ex MAERSK EFFINGHAM 06.2011-08.2012) - MSC EMMA (IMO 9463047 / 05.2011 / Ex MAERSK ENFIELD 10.2014-03.2018 / Ex CMA CGM ENFIELD 08.2012-10.2014 / Ex MAERSK ENFIELD 05.2011-08.2012) - MSC MARGRIT (IMO 9465318 / 06.2012) - MSC NATASHA (IMO 9463035 / 03.2011) - MSC PERLE (IMO 9503732 / 04.2013 / Ex HANJIN GREEN EARTH 04.2013-02.2017) - MSC REGULUS (IMO 9465291 / 05.2012) - MSC RENEE (IMO 9465306 / 05.2012) - MSC RUBY (IMO 9502960 / 04.2013) - MSC TOPAZ (IMO 9502908 / 05.2012 / Ex HANJIN EUROPE 05.2012-02.2017) - MSC VEGA (IMO 9465265 / 01.2012).
HMM COPENHAGEN (Panama) - IMO 9863302 - Indicatif d'appel 3EIO3 - MMSI 356712000 - Porte-conteneurs - 399,90x61,00x33,20 m - TE 16,525 m - JB 228 283 - JN 117 312 - PL 232 606 t - P 60 380 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-HSD 11G95ME-C10 / hélice à pas fixe) - V 18,5 nd - Prop. d'étrave (2 x 2 400 kW) - Générat. aux. 3 x 4 586 kW / 2 x 2 986 kW - Cap. 23 964 evp (dont 1 900 reefers) / 24 rangées de conteneurs - Equipé de scrubber - Certifié Green Passport - Constr. 05.2020 (Daewoo  Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr./Gérant/Opérat. Hyundai Merchant Marine / HMM (Séoul, Corée du Sud) - Pav. PAN. Sisterships : HMM ALGECIRAS (IMO 9863297 / 04.2020) - HMM DUBLIN (IMO 9863314 / 05.2020) - HMM GDANSK (IMO 9863326 / 06.2020) - HMM HAMBURG (IMO 9863338 / 07.2020) - HMM HELSINKI (IMO 9863340 / 07.2020) - HMM LE HAVRE (IMO 9868314 / Livrable 11.2020).

Le pétrolier russe ALEKSEY KOSYGIN arrive sur rade du Havre le 13.07.2020 à 15h30, en provenance de Hound Point (plus gros terminal pétrolier d'Ecosse, opéré par BP). La première photo le montre lors de son accostage au terminal pétrolier d'Antifer (poste AFR Est), cap au Nord, deux heures plus tard. Toutes les photos suivantes ont été prises le 15.07 au matin, lors de son appareillage (tanker lège).
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
Comme il avait accosté directement, il doit donc éviter pour gagner la haute mer. Lors de son appareillage, vers 08h00, il est assisté par deux remorqueurs : le VB OCTEVILLE à l'avant et le VB SAINTE ADRESSE à l'arrière.
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
Sur sa cheminée, le logo de l'armement russe Sovcomflot. Ce tanker est un "Suezmax" (cf. Les différentes familles de pétroliers).
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
Le ALEKSEY KOSYGIN passe les digues à 09h15, mettant le cap sur Rotterdam (Pays-Bas).
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN
ALEKSEY KOSYGIN (Monrovia) - IMO 9316127 - Indicatif d'appel A8LY6 - MMSI 636013296 - Pétrolier (Transport de brut) - 280,50x50,00x23,00 m - TE 16,624 m - JB 87 146 - JN 52 175 - PL 163 545 t - P 21 770 kW (mot. 2T-7cyl MAN-B&W-Doosan 7S70ME-C / hélice à pas variable) - V 15,5 nd - Prop. d'étrave (1 480 kW) - Générat. aux. 3 x 1 040 kW - Cap. 176 118 m3 (12 citernes) - Coque renforcée glace (FS Ice Class 1A) - Constr. 07.2007 (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering / DSME, Geoje, Corée du Sud) - Propr. Sovcomflot (Saint-Petersbourg, Russie) - Gérant/Opérat. SCF Management Services Dubai / SCF Group (Dubai, Emirats Arabes Unis) - Pav. LBR. Sisterships : BODIL KNUTSEN (IMO 9472529 / 02.2011) - VLADIMIR TIKHONOV (IMO 9311622 / 06.2006) - WINDSOR KNUTSEN (IMO 9316115 / 05.2007).


L'armement américain Holland America Line vend quatre de ses paquebots (16.07.2020)

Il y a quelques jours, le plus gros armateur de croisières au monde, le groupe américain Carnival Corporation, a annoncé qu'il allait vendre plus de 10 % de ses paquebots, suite à l'arrêt historique du secteur de la croisière en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit partout dans le monde depuis plusieurs mois. Ainsi, l'une de ses nombreuses (et parmi les plus anciennes) filiales, la Holland America Line (basée à Seattle, USA) vient d'annoncer la vente de quatre de ses paquebots, ce qui représente une réduction de 20 % de sa flotte (avant la crise, HAL — on peut voir ici l'histoire  de cette compagnie d'origine néerlandaise Holland Amerika Lijn — opérait 14 paquebots représentant un total de plus de 25 000 passagers ; elle doit par ailleurs réceptionner en 2021 un nouveau paquebot, en cours de construction par le chantier italien Fincantieri, qui sera renommé RYNDAM) (1). Cette décision entraîne de facto l'annulation de plusieurs croisières déjà programmées, dont un "Tour du monde" prévu en 2021. Ces quatre paquebots sont les sisterships MAASDAM (IMO 8919257 / 1993) et VEENDAM (IMO 9102992 / 1996) de la "S Class", ainsi que les sisterships ROTTERDAM (IMO 9122552 / 11.1997) et AMSTERDAM (IMO 9188037 / 09.2000) de la "R Class". Ces deux derniers vont être repris par la société norvégienne Bonheur et seront opérés par l'armement Fred. Olsen Cruise Lines (pour son marché britannique), a priori en 09.2020, et seront respectivement renommés BOLETTE (hommage à la grand-mère de Fred. Olsen Senior) et BOREALIS (du nom d'un navire entré dans la flotte de l'armement en 1948, bien longtemps avant que Fred. Olsen devienne une compagnie de croisières). En tout, le groupe Carnival prévoit, à ce jour, la vente de 13 des 104 paquebots qu'il détenait en 2019.

(1) Pour mémoire, HAL avait déjà vendu ses deux autres paquebots de la "S Class", à savoir les STATENDAM (IMO 8919245 / 1992) et RYNDAM (IMO 8919269 / 1994), en 2014. L'acquéreur d'alors, P&O Cruises Australia (également une filiale de Carnival) les avait respectivement renommés PACIFIC EDEN et PACIFIC ARIA, avant de les revendre à l'armement britannique Cruise & Maritime Voyages : CMV exploite ainsi depuis 2019 le PACIFIC EDEN sous le nom de VASCO DA GAMA et devrait faire naviguer en 2021 le PACIFIC ARIA sous le nom de IDA PFEIFFER (hommage à l'exploratrice autrichienne qui fit de nombreux voyages dont deux tours du monde au milieu du XIXe siècle). Une fois ces ventes réalisées, la flotte de HAL comprendra donc les paquebots : EURODAM (IMO 9378448 / 06.2008) - KONINGSDAM (IMO 9692557 / 03.2016) - NIEUW AMSTERDAM (IMO 9378450 / 07.2010) - NIEUW STATENDAM (IMO 9767106 / 11.2018) - NOORDAM (IMO 9230115 / 01.2006) - OOSTERDAM (IMO 9221281 / 07.2003) - RYNDAM (IMO 9837470 / Livrable 05.2021) - VOLENDAM (IMO 9156515 / 10.1999) - WESTERDAM (IMO 9226891 / 04.2004 / Photo John Wilson) - ZAANDAM (IMO 9156527 / 04.2000 / Photo Andrew) et ZUIDERDAM (IMO 9221279 / 11.2002).
MAASDAM VEENDAM ROTTERDAM AMSTERDAM
MAASDAM (1993)
Montréal, Canada
VEENDAM (1996)
Québec, Canada
ROTTERDAM (1997)
La Rochelle, France
AMSTERDAM (2000)
Noordzeekanaal, Pays-Bas
AMSTERDAM (Rotterdam) - IMO 9188037 - Indicatif d'appel PBAD - MMSI 244370000 - Paquebot de croisières - 237,83x32,25x11,00 m - TE 8,116 m - JB 62 735 - JN 31 639 - PL 7 327 t - Ptot 55 216 kW (cinq moteurs Sulzer-Wartsila (dont deux 4T-16cyl 16ZAV40S de 12 800 kW chacun et trois 4T-12cyl 12ZAV40S de 9 872 kW chacun) couplés à cinq générateurs (dont deux de 11 520 kW chacun et trois de 8 640 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 11 400 kW unitaire) / deux azipods) - V 22,5 nd - Quatre propulseurs transversaux (av. 2 x 1 900 kW / arr. 2 x 1 900 kW) - Cap. 1 772 passagers (690 cabines) - Equipage 642 - Equipé de scrubbers - Constr. 09.2000 (Fincantieri, Breda-Venise, Italie) - Propr. Carnival Corporation (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Holland America Line / HAL (Seattle, Etats-Unis) - Pav. NLD. Sistership : ROTTERDAM (IMO 9122552 / 11.1997).

WESTERDAM (Rotterdam) - IMO 9226891 - Indicatif d'appel PINX - MMSI 244128000 - Paquebot de croisières - 285,24x32,21x10,80 m - TE 8,00 m - JB 82 862 - JN 48 225 - PL 10 965 t - Ptot 75 140 kW (cinq moteurs diesel-électriques Sulzer-Wartsila Italia (dont trois 4T-16cyl 16ZAV40S de 11 520 kW chacun et deux 4T-12cyl 12ZAV40S de 8 640 kW chacun + une turbine à gaz GE Marine LM2500 de 23 300 kW) couplés à six générateurs (trois de 11 200 kW chacun + deux de 8 400 kW + un de 14 000 kW) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 17 600 kW chacun) / deux azipods) - V 22 nd - Trois propulseurs d'étrave (3 x 1 200 kW) - Cap. 2 504 passagers (925 cabines) - Equipage 800 - Equipé de scrubbers - Constr. 04.2004 (Fincantieri, Breda-Venise, Italie) - Propr. Carnival Corporation (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Holland America Line / HAL (Seattle, Etats-Unis) - Pav. NLD. Sisterships : ARCADIA (IMO 9226906 / 03.2005) - NOORDAM (IMO 9230115 / 01.2006) - OOSTERDAM (IMO 9221281 / 07.2003) - ZUIDERDAM (IMO 9221279 / 11.2002).

ZAANDAM (Rotterdam) - IMO 9156527 - Indicatif d'appel PDAN - MMSI 246442000 - Paquebot de croisières - 237,00x32,25x11,00 m - TE 8,10 m - JB 61 396 - JN 31 457 - PL 6 150 t - Ptot 43 200 kW (cinq moteurs 4T-12cyl Sulzer-Wartsila 12ZAV40S (de 8 640 kW chacun) couplés à cing générateurs (de 8 400 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques (de 13 000 kW chacun) / deux hélices à pas variable) - V 20 nd - Deux propulseurs d'étrave (2 x 1 900 kW) - Cap. 1 838 passagers (719 cabines) - Equipage 561 - Equipé de scrubbers - Constr. 04.2000 (Fincantieri, Breda-Venise, Italie) - Propr. Carnival Corporation (Miami, Etats-Unis) - Gérant/Opérat. Holland America Line / HAL (Seattle, Etats-Unis) - Pav. NLD. Sistership : VOLENDAM (IMO 9156515 / 10.1999).



Quelques navires en Seine (12.07.2020) — Photos Gérard Né
Le paquebot de croisières LE DUMONT D'URVILLE a quitté Le Havre le 11.07 à 19h30 et a accosté au quai de Saint-Wandrille-Rancon / QSTW (PK 308, à environ 2 km à l'amont du pont de Brotonne). On le voit ici lors de son appareillage du QSTW le 12.07.2020 au matin. Il descend la Seine et passe sous le pont de Tancarville (PK 338 / TA 51 m / 1959) à 09h50. Une fois au large, il mettra le cap sur Boulogne-sur-Mer où ses 28 passagers (et 7 musiciens embarqués pour cette croisière) pourront visiter en privé Nausicaá (le plus grand aquarium d’Europe) le 13.07. Il appareillera le soir même (vers 22h00) pour poursuivre sa navigation vers les Îles Chausey et Saint Peter (Ile de Guernesey). Entré en service en 06.2019 ce paquebot, de la prestigieuse compagnie française Ponant, appartient à la série des "Ponant Explorers" (née en 2018), ensemble de six paquebots (cf. infra) de seulement 92 cabines et suites et portant les noms de six explorateurs français partis à la recherche de nouveaux espaces jusque-là inconnus. Ces navires allient respect de l’environnement, design distingué et technologies de pointe. Ils sont dotés d’un salon sous-marin multisensoriel unique au monde, le "Blue Eye", placé au sein de la coque, sous la ligne de flottaison.
Le yacht LE DUMONT D'URVILLE naviguait dans les Caraïbes quand est survenue la pandémie du Covid-19. Il a alors débarqué ses passagers (aucun ne présentant de symptômes de la maladie) à Fort-de-France (Martinique) et a fait route vers la France. Il est arrivé à Saint-Malo le 23.04.2020, accostant au quai Vauban où il est resté amarré jusqu'au 07.07.2020 (en même temps que LE CHAMPLAIN). La compagnie Ponant est la première compagnie de croisière à redémarrer son activité, moyennant des conditions sanitaires drastiques (plus facilement applicables sur un navire ne transportant que 184 passagers au maximum en période normale, par rapport aux plus gros paquebots actuels transportant jusqu'à 6 000 passagers…  cette crise virale mondiale va t-elle remettre en cause ce gigantisme ambiant ?). Ponant s'est fait accompagner par le Bureau Veritas pour la mise en œuvre de mesures de prévention et en cas de contaminations à bord. La compagnie bénéficie ainsi de la solution "Redémarrez votre activité avec BV", définissant une série de procédures et mesures pour protéger les passagers, le personnel de la compagnie et tous les autres acteurs concernés lors de la reprise de l’activité, contribuant ainsi à garantir des standards appropriés de santé et de sécurité. Le DUMONT D'URVILLE a ainsi reçu le label SafeGuard du BV, comme tous les autres navires de la compagnie, certifiant que celle-ci a répondu aux exigences en matière de santé, de sécurité et d'hygiène, a correctement mis en œuvre les procédures associées, a formé tous les membres d’équipage à bord, et a établi des procédures avec les ports et les terminaux pour les opérations portuaires.
Durant la saison estivale 2020, les navires de Ponant vont naviguer essentiellement le long des côtes françaises (croisières d'une semaine) : Manche et Normandie depuis Le Havre à bord du DUMONT D'URVILLE, Bretagne au départ de Saint-Malo à bord du CHAMPLAIN, Nouvelle-Aquitaine au départ de Bordeaux à bord du BOUGAINVILLE, côte de Méditerranée au départ de Marseille à bord de l'AUSTRAL, tour de Corse au départ de Nice à bord du LYRIAL. De leur côté, le BELLOT et le BOREAL vont naviguer le long des côtes d'Islande et autour de l'archipel de Svalbard (situé tout au nord de la Norvège). Quant au PAUL GAUGUIN, il va reprendre ses croisières en Polynésie. Comme on l'a dit précédemment, tous les navires bénéficient de mesures sanitaires renforcées (test PCR obligatoire J-2 avant l'embarquement / visite médicale par le médecin du bord lors de l'embarquement / passage par une zone de décontamination / désinfection des bagages et des téléphones / remise de kits de protection et rappel des conditions sanitaires / respect des gestes barrières et de la distanciation sociale entre passagers et avec les membres d'équipage durant toute la croisière, ainsi que prise de température automatique et régulière durant tout le séjour à bord).
Nota — Sur la photo de droite ci-dessous, on aperçoit au fond le pont de Normandie (PK 353) et en rive gauche Honfleur.
LE DUMONT D'URVILLE (Mata-Utu) - IMO 9814052 - Indicatif d'appel FLDS - MMSI 578001200 - Paquebot de croisières et d'expéditions - 131,50x18,00x18,20 m - TE 4,70 m - JB 9 988 - JN 2 996 - PL 1 377 t - Ptot 6 400 kW (quatre moteurs 4T-8cyl Wärtsilä 8L20 couplés à quatre générateurs (de 1 366 kW chacun) qui alimentent deux moteurs électriques de propulsion (de 2 000 kW chacun) entraînant deux hélices à pas variable) - V 12,5 nd - Prop. d'étrave (1 000 kW) - Cap. 184 passagers (88 cabines avec balcon et 4 suites avec terrasse privative, de 19 à 45 m2) - Equipage 112 (soit un ratio équipage/passagers correspondant à un navire de luxe) - Sept ponts - Salon sous-marin "Blue Eye" - Salon d’observation au pont supérieur, à l'avant du navire et prolongé par une terrasse extérieure - Théâtre pouvant accueillir les 184 passagers - Restaurant panoramique intérieur avec terrasse - Restaurant grill - Piscine - Centre de bien-être (sauna, salon de beauté, salle de fitness) - Boutique - Galerie photo - Flotille embarquée de dix embarcations semi-rigides d'expédition (type Zodiac) - A la poupe du navire, marina modulable trois positions : sundeck / mini-port immergé / à fleur d'eau pour les activités nautiques - Stabilisateurs - Coque renforcée glaces (FS Ice Class 1C) pour ses expéditions polaires - Constr. 06.2019 (Vard Tulcea / Groupe Fincantieri, Tulcea, Roumanie (coque) / Vard Soviknes / Groupe Fincantieri, Søvik, Norvège) - Propr./Gérant/Opérat. Ponant (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : LE BELLOT (IMO 9852418 / 03.2020) - LE BOUGAINVILLE (IMO 9814040 / 04.2019) -  LE CHAMPLAIN (IMO 9814038 / 09.2018) - LE JACQUES CARTIER  (IMO 9852420 / 07.2020 / Initialement prévu comme LE SURVILLE) - LE LAPEROUSE (IMO 9814026 / 06.2018).

Le nom de ce paquebot est évidemment un hommage au contre-amiral et explorateur français Jules Sébastien César Dumont d'Urville (1790 - 1842). Celui-ci se fit d'abord connaître comme capitaine de frégate de LA COQUILLE partie à la recherche de La Pérouse à Vanikoro (1826-1829). Il y décourvrit la frégate ASTROLABE commandée par Fleuriot de Langle. Puis, toujours à bord de LA COQUILLE, qu'il avait entre temps renommée ASTROLABE, il partit explorer l'océan Antarctique, missionné par Louis-Philippe "d'approcher le plus près possible du Pôle Sud", et ce malgré l'opposition virulente d'Arago, alors directeur de l'Observatoire de Paris et secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences, qui nourrissait une haine farouche à l'encontre de Dumont D'Urville (lequel le lui rendait d'ailleurs en le surnommant publiquement le "Sultan de l'Observatoire" !). Les frégates ASTROLABE et ZELEE, dont les proues avaient été renforcées d'une épaisse pièce de bois recouverte d'une double feuille de bronze, mirent à la voile en septembre 1837 (au départ de Toulon) vers le Grand Sud. Le 21 janvier 1840, des marins de l'expédition mirent pieds à terre en un point du continent antarctique que Dumont d'Urville baptisa Terre Adélie, du prénom de son épouse. ASTROLABE et ZELEE mouillèrent de nouveau à Toulon en novembre 1840, soit trente-huit mois plus tard. C'est au retour de cette expédition que le Commandant Dumont d'Urville fut promu Contre-Amiral. Les gouvernements français successifs mettront un certain temps avant d'exploiter cette découverte puisque ce n'est que le Traité du 27 mars 1924 qui officialisera la souveraineté française sur cette partie du Continent Antarctique. C'est seulement vingt-cinq ans plus tard qu'une nouvelle expédition française permit d'y installer les prémices d'une base permamente.

Hasard de l'Histoire, celui qui avait fait trois fois le tour du monde à la voile ne périra pas en mer, mais dans un tragique accident ferroviaire, celui du train Paris - Saint-Germain-en-Laye le 8 mai 1842 (son épouse et son fils de 14 ans firent également partie des victimes), ligne inaugurée en 1837 dont la construction avait été fortement mise en doute par le même Arago qui critiquait l'effet néfaste de la traversée du tunnel sur les organismes des voyageurs ! Curieux propos pour un polytechnicien et homme de science de ce niveau.

Le porte-conteneurs allemand JAMILA est arrivé sur rade du Havre le 12.07.2020 à 02h45, en provenance de Fort-de-France (Martinique). Il a aussitôt embarqué le pilote et a engainé la Seine, accostant vers 05h00 à Radicatel (ce terminal, situé à peu près à 2 h de la mer, dispose d'un quai d'environ 400 m de long, avec un tirant d'eau de 9,50 m et en grande partie dédié au SCT / Seine Container Terminal). Appareillage le 13.07 vers 16h00 à destination de Rotterdam. A noter que, précédemment opéré par CMA CGM, le JAMILA est maintenant opéré par son propriétaire hambourgeois Peter Döhle (depuis 05.2020).

JAMILA (Monrovia) - IMO 9477359 - Indicatif d'appel A8RO7 - MMSI 636091688 - Porte-conteneurs - 161,31x25,00x14,90 m - TE 9,50 m - JB 16 137 - JN 6 126 - PL 17 152 t - P 12 640 kW (mot. 2T-8cyl MAN-B&W-STX 8S50ME-C / hélice à pas fixe) - V 19,3 nd - Prop. d'étrave (800 kW) - Générat. 4 x 1 300 kW - Cap. 1 338 evp (dont 449 reefers) / 10 rangées de conteneurs - Grues 2 x 45 t - Coque renforcée glace (FS Ice Class II) - Constr. 04.2010 (Jiangsu Yangzijiang Shipbuilding, Jiangyin, Chine) - Propr./Gérant/Opérateur Peter Döhle (Hambourg, Allemagne) - Pav. LBR.

Sisterships : ALGOL (IMO 9339612 / 09.2006) - ALIOTH (IMO 9339600 / 05.2006) - AS FILIPPA (IMO 9368742 / 03.2008) -  AS FRANZISKA (IMO 9295517 / 08.2005) - ATLANTIC SILVER (IMO 9396622 / 07.2008) - ATLANTIC WEST (IMO 9396610 / 05.2008 / Ex MAX WINNER 11.2015-05.2018 / Ex SHANTI 12.2010-11.2015 / Ex ALIANCA NEUQUEN 02.2009-12.2010 / Ex SHANTI 07.2008-02.2009) - CMA CGM VENTANIA (IMO 9376907 / 09.2007 / Ex CMA CGM KINGSTON 06.2018-06.2019 / Ex MAGARI 10.2012-06.2018 / Ex APL LIMA 11.2010-10.2012 / Ex NIU POLYNESIA 10.2008-11.2010 / Ex RICKMERS KOREA 09.2007-10.2008) - CONTSHIP GIN (IMO 9517434 / 05.2011 / Ex ARIAN 12.2014-02.2019 / Ex MELL SERINGAT 05.2011-12.2014) - CONTSHIP ICE (IMO 9517422 / 03.2011 / Ex TAMMO 03.2011-02.2019) - EF ELDRA (IMO 9470882 / 10.2010 / Ex PAUL RUSS 10.2010-06.2019) - EF ELENA (IMO 9368730 / 12.2007) - HOBART (IMO 9428322 / 01.2009 / Ex AS FORTUNA 06.2017-06.2019 / Ex RICKMERS MALAYSIA 03.2016-06.2017 / Ex RANGE 12.2014-03.2016 / Ex RICKMERS MALAYSIA 01.2009-12.2014 / Ex MACUBA 09.2008-01.2009) - JAN (IMO 9477335 / 11.2009) - JULIANA (IMO 9477294 / 08.2009) - MIZAR (IMO 9295505 / 03.2005) - POCAHONTAS (IMO 9376892 / 05.2007) - POLYNESIA (IMO 9477347 / 01.2010) - SATURN (IMO 9396634 / 09.2008) -  TILLY RUSS (IMO 9470894 / 11.2010).


Quelques photos complémentaires (de Fabien Montreuil) montrant le DUMONT D'URVILLE appareillant du Havre le 11.07.2020 vers 19h30, pour sa première navigation post-Covid comme nous l'avons vu précédemment. A son bord, 28 passagers et 7 musiciens embarqués pour une semaine.

puis en Seine le lendemain (en partie dans la brume), avec évitage à Yrville-sur-Seine (PK 287), entre Jum!èges et Duckair.



Quelques escales particulièrement intéressantes à Marseille-Fos (26-28.06.2020) — Photos Emmanuel Bonici
En première escale à Marseille-Fos, le porte-conteneurs MSC AJACCIO a accosté au terminal de Seayard le 25.05.2020 vers 18h00.
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
Il a accosté bâbord à quai, en direct, en provenance de La Spezia (port de la côte Ouest de l'Italie, situé à mi-chemin entre Gênes au Nord et Pise au Sud). On notera son énorme cheminée, il est en effet équipé de scrubber (laveur de fumées).
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
Sur toutes ces photos, on voit le MSC AJACCIO lors de son appareillage le 26.06 à 14h00, à destination de Valence (Espagne), après avoir effectué 310 mouvements de conteneurs.
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
Il est aidé par deux remorqueurs pour ses manœuvres d'appareillage et d'évitage : le VB CAMARGUE lui a passé sa remorque à l'avant, tandis que le VB ESTEREL l'a croché à l'arrière.
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
Il fait partie d’une série de porte-conteneurs de 9 400 evp ayant déjà fait escale au terminal Seayard, comme les MSC ARBATAX (IMO 9605231 / 10.2013) - MSC SILVIA (IMO 9720457 / 10.2015) - MSC CLEA (IMO 9720524 / 11.2016) - MSC SASHA (IMO 9720500 / 07.2016) - MSC BRANKA (IMO 9720495 / 06.2016) - MSC MAXINE (IMO 9720287 / 06.2015) - MSC ALGECIRAS (IMO 9605243 / 11.2013) et MSC ANTALYA (IMO 9605152 / 07.2013) qui navigue comme JUDITH SCHULTE depuis 06.2020.
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
On notera que ce PC, d'environ 300 m de long pour 48 m de large, fait partie d’une série de navires à double ilot (château au tiers avant, ilot cheminées au tiers arrière). Les dimensions de ces PCs ont été à l'origine optimisées pour tenir compte des contraintes techniques qu’impose la traversée du détroit du Bosphore (on l'a vu, par exemple, pour le CMA CGM LITANI) tout en offrant une capacité maximale de chargement, le double îlot étant lui normalement appliqué aux PCs de même largeur (ou supérieure) mais de 366 m de long (comme le COSCO HOPE ou le TEXAS TRIUMPH par exemple).
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO
MSC AJACCIO (Valletta) - IMO 9605267 - Indicatif d'appel 9HA3461 - MMSI 229625000 - Porte-conteneurs - 299,84x48,20x24,80 m - TE 14,50 m - JB 95 139 - JN 52 968 - PL 112 230 t - P 52 290 kW (mot. 2T-9cyl MAN-B&W-HHI 9S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 22,2 nd - Prop. d'étrave (3 000 kW) - Générat. aux. 4 x 3 320 kW - Cap. 9 403 evp (dont 1 400 reefers) / 19 rangées de conteneurs - Equipé de scrubber - Constr. 03.2014 (Shanghai Jiangnan Changxing Heavy Industry / CSSC Group, Shanghai, Chine) - Propr./Gérant Costamare Shipping (Athènes, Grèce) - Opérat. Mediterranean Shipping Company (Genève, Suisse) - Pav. MLT. Sisterships : cf. MSC AZOV (IMO 9605255 / 01.2014). A noter toutefois que le MSC ANTALYA (IMO 9605152 / 07.2013) navigue désormais comme JUDITH SCHULTE (il vient de changer de nom en 06.2020).

Escale exceptionnelle au terminal Eurofos, celle du premier porte-conteneurs de "400 m" de long, le APL MERLION qui a accosté tribord à quai le 26.06.2020 à 04h00, en provenance de Barcelone (Espagne). Nous connaissons déjà ce PC car je l'ai photographié le 26.11.2014 (il était tout neuf) alors que je naviguais à bord du paquebot COSTA FAVOLOSA, approchant Gibraltar pour mettre le cap sur le Brésil.
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
Le APL MERLION a été jumboïsé depuis (en 03.2019), sa longueur passant ainsi de 368,50 m à 397,56 m, sa jauge brute de 151 015 ums à 168 423 ums, sa jauge nette de 63 838 ums à 76 852 ums et son port en lourd de 150 166 t à 177 408 t. Sa capacité est passée de 13 892 evp (dont 1 200 reefers) à 17 292 evp (dont 1 344 reefers).
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
Ce PC appartient à l'armement singapourien Neptune Orient Lines (NOL), mais il est géré par l'armement APL (American Président Lines) qui fut fondé en 1848 aux Etats-Unis pour  assurer des liaisons transpacifiques entre l'Asie et les ports de l'Amérique du Nord. APL est une filiale à 100 % de CMA CGM depuis mi-2016, d'où le sigle APL en grosses lettres sur la muraille du PC, mais aussi la livrée bleue propre à l'armement marseillais et le logo CMA CGM sur sa cheminée (énorme en raison du scrubber installé).
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
Durant cette première escale à Fos, le APL MERLION aura réalisé 2 750 mouvements de conteneurs.
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
APL MERLION
On le voit ici lors de son appareillage le 28.06 à 14h00, à destination de Gênes (Italie). Pour cette manœuvre, il est aidé par le tout nouveau remorqueur VB SURPRISE (cf. infra) qui l'a croché à l'avant et par le VB CRAU qui lui a passé sa remorque à l'arrière. Décollement progressif du quai, les remous autour du VB SURPRISE sont à le reflet de ses 75 t de capacité de traction.
APL MERLION & VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
APL MERLION

APL MERLION (Singapore) - IMO 9632014 - Indicatif d'appel S6NV - MMSI 563231000 - Porte-conteneurs - 397,56x51,00x29,85 m (Jumboïsé en 03.2019) - TE 15,522 m - JB 168 423 - JN 76 852 - PL 177 408 t - P 62 030 kW (mot. 2T-11cyl MAN-B&W-HHI 11S90ME-C9 / hélice à pas fixe) - V 23,2 nd - Prop. d'étrave (2 x 1 800 kW) - Générat. aux. 2 x 4 400 kW / 2 x 3 900 kW - Cap. 17 292 evp (dont 1 344 reefers) / 20 rangées de conteneurs - Equipé de scrubber - Constr. 02.2014 (Hyundai Samho Heavy Industries, Samho, Corée du Sud) - Propr. Neptune Orient Lines (Singapour) - Gérant/Opérat. APL (Singapour) - Pav. SGP - Ex APL AMBASSADOR (01.2014-02.2014). Sisterships : APL ESPLANADE (IMO 9632038 / 04.2014) - APL LION CITY (IMO 9631967 / 04.2013) - APL SENTOSA (IMO 9632040 / 04.2014).


Nous avons vu le remorqueur VB SURPRISE (et son sitership VB ACHERON) arriver à Marseille le 18.11.2019, à bord du cargo porteur de colis lourds HILKE (de l'armement SAL), en provenance directe de leur chantier de construction Piriou Vietnam (sis à Ben Luc, sur le delta du Mékong). Ils ont été validés en 01.2020, mais n'ont pas été mis en service en raison de la pandémie du Covid-19.
APL MERLION & VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
Le VB SURPRISE n'est réellement entré en fonction que mi-juin et le VB ACHERON devrait lui aussi être actif dans les prochains jours.
APL MERLION & VB SURPRISE
VB SURPRISE
VB SURPRISE
VB SURPRISE
Passage de remorque entre le porte-conteneurs APL MERLION et le remorqueur VB SURPRISE.
VB SURPRISE
APL MERLION
APL MERLION
VB SURPRISE
Pour mémoire, le VB SURPRISE a une traction au croc de 73 t, ce qui lui permet de servir les porte-conteneurs de nouvelle génération, toujours plus gros
APL MERLION & VB SURPRISE
VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
APL MERLION & VB SURPRISE
VB SURPRISE (Marseille) - IMO 9870094 - Indicatif d'appel FLUR - MMSI 228366600 - Remorqueur - 30,30x10,40x4,45 m - TE 3,45 m - JB 375 - JN 112 - PL 515 t - Ptot 4 480 kW (deux moteurs 4T-16cyl Caterpillar 3516C / deux propulseurs azimutaux Schottel) - V 12,5 nd - Générat. aux. 2 x 200 kW - Traction au croc 73 t - Equipé pour la lutte contre l'incendie (Fi-Fi1) - Constr. 09.2019 (Piriou Vietnam, Ben Luc, Vietnam) - Propr. Boluda France (Marseille, France) - Gérant/Opérat. Boluda Marseille-Fos (Marseille, France) - Pav. FRA. Sisterships : cf. VB ACHERON (IMO 9870109 / 09.2019).

Le nouveau transbordeur de l'armement Corsica Linea, le A NEPITA, a accosté à Marseille le 23.06.2020 à 09h00 pour effectuer son premier embarquement passagers / véhicules. On le voit ici amarré à la digue du large (à cul d'un autre transbordeur de la même compagnie, le JEAN NICOLI). En fait, il avait touché Marseille dès le 11.06.2020, en provenance directe d'un chantier grec où il a été l'objet d’un important arrêt technique (installation de laveurs de fumée ou scrubbers, qui réduisent de 90 % les émissions de soufre et de 80 % les émissions de particules fines, et création de 158 cabines). Entre ces deux dates, il a effectué ses derniers essais en mer de réception / certification. Il est destiné aux liaisons avec le Maghreb, mais pandémie de Covid-19 oblige, il est affecté jusqu'en septembre prochain aux rotations Marseille-Corse (desservant Bastia et Ajaccio).
A NEPITA & JEAN NICOLI
A NEPITA
A NEPITA
Nous connaissons déjà ce navire A NEPITA : il n'est autre que l'ancien SEAFRANCE MOLIERE que j'avais photographié le 14.09.2008 lors de son arrivée à Douvres (Angleterre) alors qu'il avait pris son service Calais-Douvres quelques semaines plus tôt. Ce RoPax entra en flotte en 01.2002 sous le nom de SUPERFAST X et prit successivement les noms de JEAN NICOLI (en 02.2007), SEAFRANCE MOLIERE (en 07.2008), MOLIERE (en 07.2012), DIEPPE SEAWAYS (en 11.2012) et STENA SUPERFAST X (en 02.2015), avant de prendre son nom actuel en 06.2020 (après son affrètement par Corsica Linea à l’armement suédois Stena Line).
A NEPITA
A NEPITA
A NEPITA
Ce transbordeur porte le nom d'une plante aromatique endémique et emblématique de la biodiversité Corse, la Nepita (ou Calamintha Nepeta), souvent appelée localement la "marjolaine corse", au parfum intermédiaire entre ceux de la menthe, de la marjolaine et de l’origan. Sur les deux photos ci-dessous, on voit des plans rapprochés du JEAN NICOLI (en train de charger ses derniers véhicules), peu avant son appareillage.
JEAN NICOLI
JEAN NICOLI
Le JEAN NICOLI appareille le 23.06 vers 20h00.
JEAN NICOLI
JEAN NICOLI
JEAN NICOLI
Une demi-heure plus tard ce 23.06, soit vers 20h30, le A NEPITA appareille à son tour pour sa première rotation vers la Corse. Il a sorti le grand pavois pour marquer sa première mise en service sous son nouveau nom.
A NEPITA
A NEPITA
A NEPITA
Le A NEPITA rejoint son confrère JEAN NICOLI. Ils se dirigent ensemble vers la passe du Frioul, actionnant leur corne de brume pour marquer cette première mise en service du A NEPITA. Comme on le voit sur la photo de droite, le dernier né de l'armement Corsica Linea est sous la protection de la "Bonne Mère" !
A NEPITA & JEAN NICOLI
A NEPITA & JEAN NICOLI
A NEPITA (Ajaccio) - IMO 9211511 - Indicatif d'appel FNKG - MMSI 226269000 - Transbordeur (Passagers / Voitures) - 203,24x25,70x18,50 m - TE 6,68 m - JB 30 551 - JN 13 274 - PL 6 920 t - Ptot 46 080 kW (quatre moteurs 4T-16cyl Sulzer-Wartsila 16VZA40S / deux hélices à pas variable) - V 22 nd - Quatre propulseurs transversaux en tunnel (av. 3 x 1 300 kW / arr. 1 x 1 500 kW) - Générat. aux. 4 x 1 680 kW - Cap. 1 200 passagers (158 cabines + 1 salon fauteuil) / 140 remorques / 100 voitures (1 930 m de linéaire garage) - Equipage 50 - Equipé de scrubber (laveur de fumées) - Ponts 11 - Constr. 2002 (Howaldtswerke-Deutsche Werft / HDW - ThyssenKrupp Marine Systems / TKMS (depuis 2005), Kiel, Allemagne) - Gérant/Opérat. Corsica Linea (Ajaccio, France) - Pav. FRA - Ex STENA SUPERFAST X (02.2015-06.2020 / GBR puis MLT à partir de 03.2020) - Ex DIEPPE SEAWAYS (11.2012-02.2015 / GBR) - Ex MOLIERE (07.2012-11.2012 / MLT) - Ex SEAFRANCE MOLIERE (07.2008-07.2012 / FRA) - Ex JEAN NICOLI (02.2007-07.2008 / FRA) - Ex SUPERFAST X (01.2002-02.2007 / FRA). Sisterships : CAP FINISTERE (IMO 9198927 / 04.2001) - CRUISE OLBIA (IMO 9198939 / 02.2001 / Ex BIMINI SUPERFAST 04.2013-03.2016 / Ex SUPERFAST VI 02.2001-04.2013).
Page précédente
Dernière mise à jour - 11.08.2020

© Françoise Massard  
  www.cargos-paquebots.net